Previous month:
mai 2017
Next month:
juillet 2017

CODIMAT #16 - Portrait d'architecte d'intérieur / Joelle Sultan Marouani

1

La clientèle de Joëlle Sultan Marouani est discrète et distinguée.

Si ses clients deviennent ses amis, c’est parce que son travail se caractérise principalement par l’ouverture d’esprit, le dévouement dont elle fait preuve au cours de sa mission.

Lorsqu’un projet lui est confié, elle comprend les désirs, les goûts, la manière d’être.

Joëlle Sultan Marouani a une approche pré-décorative : l’espace trouvera sa concrétisation par des couleurs et la lumière.

Elle affirmera les finitions, les choix des matières pour constituer une pièce harmonieuse.

En donnant ce sentiment de confort à celui ou celle pour qui elle travaille, Joëlle Sultan Marouani s’associe à l’excellence de Codimat pour produire et poser les sols décoratifs.

 

L’appartement de l’avenue Deschanel occupé par une très célèbre artiste.

Au sol les « feuilles de bananier de Madeleine Castaing » sélectionnés par Joëlle Sultan Marouani et son client pour donner une tonalité musicale et dansante à ce duplex.

2

 

Nos services pour Joëlle Sultan Marouani prennent vie dans un autre appartement : celui de la rue Raynouard. La décoratrice a choisi un dessin volontaire et l’a voulu dans des tons de mers et de sable.

Ce choix singulier pour ce duplex qui offre une vue sur la Seine permet de se sentir sur un navire voguant sur les ondes.

3

 

Tout simplement magnifique et tellement en relation avec la cliente que nous adorons déjà par sa forte personnalité.

 

 


CODIMAT#15 - partenaire de la Design Parade de Toulon, soutient les architectes d’intérieur Mathilde Vallantin Dulac et Emmanuelle Simon

CODIMAT est partenaire de la Design Parade de Toulon en soutenant les architectes d’intérieur Mathilde Vallantin Dulac et Emmanuelle Simon.

DPT-visuel-768x1019

La seconde édition du Festival International d’Architecture d’Intérieur, dont le thème cette année est '’ Il était une fois au bord de la mer Méditerranée’’ se déroulera du 29 juin au 24 septembre.

Le jury, sous la houlette de Vincent Darré, a sélectionné 10 lauréats  dont les décors  seront exposés au Cercle Naval Vauban.

 

Emmanuelle Simon a imaginé la chambre de cette maison du sud, refuge intime qui inspire la sérénité, mais une chambre où l’on ne se sente pas enfermé, qui fasse la part belle au soleil et à la mer en s’inspirant des codes de la région, éléments naturels, couleur sable, matières sèches.

Le lit est posé sur un socle qui pourrait être une île ou un bateau.

C’est ce socle justement qui est matérialisé par 4 épaisseurs de tapis Codimat, et qui devient une des pièces centrales du décor. Les ondes de l’eau sont visibles grâce à des effets de matière et de tissage du tapis. Les fibres naturelles sèches délimitent les contours et deviennent moelleuses au fur et à mesure que l’on se rapproche du lit arche et cocon à la fois.

Les marches sont en corde tressée. La tête du lit est en terrazzo. Les murs sont enduits de chaux comme ceux des maisons du Sud. Les voilages du plafond évoquent la présence du ciel et du soleil.  

 

LA CHAMBRE SUR L’EAU

1

2

 

Mathilde Vallantin Dulac et Victor Levai, ont créés un espace douillet, un petit nid pour se mettre à l’abri de la chaleur écrasante de l’été et du tumulte des plages.

L’atmosphère de la chambre est feutrée, grâce au sol recouvert de moquette et aux murs tapissés de toile de lin tendu.

La moquette signée CODIMAT évoque la forme des galets et le mouvement des vagues.

Au centre trône un étrange rocher massif sculpté dans le plâtre où attend une couchette tressée en osier.

Le lit est dissimulé dans un berceau creusé à la cime, on y accède par des escaliers taillés sur le flanc du monolithe.

Des motifs Ikat bleu marine évoquent l’écume et la mer,

Enfin on y est, c’est les vacances.

 

LA PLAGE ABANDONNÉE

3

19225844_1167329520079694_5734868401984844503_n